France de Griessen retour sur …

France de Griessen nous a électrisé en 2011 avec Electric Ballerina. Aujourd’hui je reviens avec vous sur cet album et cette artiste.

IMGP0514

Chanteuse, auteur-compositeur, actrice, peintre, comédienne (vue sur les planches avec Edouard Bear pendant plusieurs années) et bien d’autres cordes à son arc. Chaque prestation de la jeune femme est une invitation dans son monde. Un monde de poésie, de violence, de musique où tout se mélange à merveille.

J’ai découvert France lors de sa venue à Montbéliard en première partie de Manu (ex-Dolly). A peine fut-elle montée sur scène qu’une ambiance agréable,  un mélange de punk et de romantisme flotta dans la salle de l’Atelier des Môles. A ces cotés, François Maigret, dit Shanka. Guitariste, chanteur, producteur, auteur compositeur que nous avons pu voir chez No One Is Innocent,  The Dukes, ou aux manettes des albums de Bagdad Rodeo, France de Griessen, et en collaboration avec les Dead Sexy Inc. Dernièrement backliner de Boris Jardel et Marc Eliard au sein d’Indochine.

IMGP0509IMGP0534

Dès les premiers accords de guitares le public est envahi par une douce frénésie. Il se rapproche de la scène et se balance au rythme de la mélodie. La voix douce de la punkette nous amène en voyage dans son monde, on la laisse nous conter ses histoires. Le duo est magique quelque chose se passe sur scène. Une harmonie. On ressent les influences,à travers chaque morceau mélangeant le français et l’anglais.

IMGP0513 IMGP0524IMGP0519

Après le set, France file se changer et va derrière le merchandising pour vendre ses albums, des badges…. Elle est ouverte, va vers les gens, discute. C’est agréable à voir. Sympathique et souriante, comme une invitation à venir lui parler. A la fin du concert de Manu, après quelques mots échangés avec les différents artistes, je reprends la route avec  Electric Ballerina dans la voiture. Trois heures de trajet à effectuer,  un  réel plaisir avec cette musique qui tient éveillée.

france_de_griessen_2012

C’est un album plutôt punk/rock dans l’ensemble. Des guitares saturées (serait-ce le « bon vieux son Lorrain » ?), une voix claire, brut, chargée de violence, de romantisme et d’amour au fil des enchaînements. Lorsque « Rue des Pierres Rouges » retenti j’ai cru un instant que France c’était lancée dans une reprise de « 3ème Sexe » d’Indochine version « punk »…. « Dans la rue…. » Mais non !  Ce n’est pas du tout ça. Un coté « La fille du père Noël » de Jacques Dutronc dans le rythme fait que la chanson devient entêtante, même après la fin de l’album, elle passe encore dans la tête. La présence de ce titre en bonus avec un featuring Vérole y est peut être pour quelque chose. Cependant dans cet album il n’y a pas que de grosses guitares et du gros son. Avec « Beautiful » et « Perce-Neige » nous voilà transportés dans un havre de paix, une ballade romantique, une pause avant de mieux reprendre le chemin de l’histoire ! Notons aussi la reprise des Sales Magestés « PP Haine », petite histoire violemment enfantine dont voici l’extrait présent sur l’album:

Tracklist :

1. Will you ?
2. So xxx without you
3. I want to be you
4. Crois-tu que l’on se perd ?
5. Older than you
6. La Ballade de Norma Rose
7. Ballerina
8. Beautiful
9. Rue des Pierres Rouges
10. Perce-Neige
11.Dernière Cigarette
Bonus tracks
12. PP Haine (reprise des Sales Majestés)
13.Rue des Pierres Rouges (féat. Vérole)

Mais France de Griessen, comme dit plus tôt, a plusieurs cordes à son arc, voici l‘écrivaine, avec Fénuline :

« L’histoire d’une petite chauve-souris qui aime la poésie et la musique… »

Fénuline est un personnage qui a été crée d’après une idée de François Maigret. C’est une histoire touchante, où chacun de nous peut se reconnaître dans les personnages. Courte, très courte, voir trop courte. On aimerait savoir ce qui se passe par la suite pour les personnages. Savoir s’ils arrivent à percer en faisant ce qu’ils aiment. Mais ceci appartient à l’imagination de chacun.

Les dessins sont simples et pourtant ils apportent une touche de tendresse supplémentaire à l’histoire. On ressent la fraîcheur et la spontanéité de l’ensemble. La musique, la poésie, l’étrangeté et la différence. Tiré à seulement 99 exemplaires, chacun est numéroté et signé par France de Griessen. Voici le mien :

photo(4)


Nous retrouvons aussi l’artiste dans des émissions télé dont voici les liens :

« Au Coeur de la Nuit” (Arte) réalisé par Bruce LaBruce, avec Virginie Despentes, Béatrice Dalle, France de Griessen, Paul Toupet…

Une vidéo tournée au pays des lapins de la nuit. Un peu moins de 6 minutes de romance érotique suivant le rythme de la musique, chaperonnée par la voix de France de Griessen sous le regard émerveillé de Béatrice Dalle et parfois étonné de Virginie Despentes. Rappelons que deux chansons interprétées par France apparaissent dans Bye Bye Blondie de Virginie, les titres « I Want To Be You » et « Sunbeam ».

Ici, en presque deux minutes L’album Electric Ballerina est présenté.

Avec des images du clip « Ballerina » en prime !

Et voici Le Concert De La Semaine de Paris Web TV du 10/02/2012 avec une interview de France de Griessen.

Des images de Live, et des questions aussi intéressantes que les réponses.

Vous pouvez retrouvez les clips vidéos ici.

Le 11 Septembre prochain sortira le film Océane, dans lequel France fait une petite apparition symbolique. C’est un film Rock’n’Surf réalisé par Philippe Appietto et Nathalie Sauvegrain.

Synopsie :

Océane vient de se faire larguer sur une aire d’autoroute. Elle tombe sur Oliboy, musicien underground de 20 ans son aîné, qui part faire une tournée sur les plages de l’Atlantique. Elle embarque dans sa vieille bagnole jusqu’au camping du Pin Sec, un lieu alternatif où l’on vit au rythme du rock et des vagues. Entre humour décalé et concerts improbables, Oliboy lui fait partager une certaine philosophie de la vie ce qui permettra à Océane, partie sur les traces de son passé, d’élargir l’horizon de sa quête initiale.

1012346_548212481909490_954205713_n

Cet été les Belges auront le plaisir de pouvoir aller voir l’exposition aquarelles, peintures et dessins de France aux cotés de ceux de  Kevin Coyne à la Galerie LINK à Ghent du 13 Juillet au 4 Août. A cette occasion aura lieu un concert le vendredi 19 Juillet à partir de 19h30, seront sur scène aux cotés de France, Eugene Coyne, Pieter De Meester et d’autres surprises.

 Fin Mai début Juin, France était à New York avec François Maigret et Alexis Berthelot au Studio G de Brooklyn  pour l’enregistrement du nouvel album qui sortira dans quelques mois ! En attendant on se tient au courant de l’actualité de l’artiste avec sa page facebook, son nouveau site officiel, son blog et le site des copains de THE DUKES.

IMGP0506 IMGP0511 IMGP0521 IMGP0517 IMGP0531 IMGP0530 IMGP0533 IMGP0541 IMGP0543 IMGP0551 IMGP0549 IMGP0546

IMGP0551

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s